POTPAL, une bonne alternative à Paris Hilton et David Guetta

David Guetta et Paris Hilton sont mondialement connus, pas forcément pour la qualité de leurs productions ou de leurs mixes, mais pour être des « push the button » DJs. Perchés dans leur booth, ils passent leur set les bras en l’air, le tout en ayant d’énormes cachets et exigences. Il se pourrait qu’une alternative voie bientôt le jour: les DJs robots du projet POTPAL.

Le projet POTPAL a débuté par une discussion avec un promoteur; certains DJ stars sont capricieux, ont un rider très spécifique (ne mixent que sur tel modèle de platine, doivent avoir 2kg de fruits frais de saison dans la loge, 5l de tel type de vodka pour eux et leur entourage, etc.), peuvent être en retard, et surtout demandent un cachet très élevé, ce qui rend certaine fois l’équilibre financier de la soirée difficile.

Ajouter à ça le fait que la performance technique est rarement présente, et que le mix est déjà pré-fait, quel est l’intérêt (à part le nom) d’inviter un tel DJ?

POTPAL

Les technologies actuelles gèrent très simplement l’auto sync (permet de caler automatiquement 2 morceaux sur le même tempo), le key matching (définit la « compatibilité » harmonique entre 2 titres), les cue points sur un titre permettent d’en connaître les points clés (fin de l’intro, début d’un break, etc.), tout ce dont les DJs « main en l’air » utilisent au quotidien, n’apportant finalement que peu de valeur ajoutée. Et un robot peut parfaitement s’interfacer avec tout ça, les inconvénients financiers et les caprices en moins.

C’est Jonathan Smith, chercheur texan en robotique, qui teste l’invention de son équipe en grandeur nature au club Fame d’Austin. Et les premiers retours sont positifs, le public ne s’apercevant que rarement que ce n’est pas un humain derrière les platines.

Niveau contenu musical, le robot télécharge automatiquement et toutes les semaines le top 10 beatport et le top 40 EDM US (ce qui correspond à plus de 60% des playlists de la majorité des DJs stars), en plus des morceaux préchargés. Le mix est réalisé en fonction des réactions de la foule, analysées en temps réel par des capteurs. Le club est ainsi divisé en zones ayant chacune sa priorité.

potpalzones

Artistiquement parlant, on peut effectivement se demander où nous allons, d’un autre côté, peut-on dire que certains DJ stars sont des artistes?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.